lundi 26 juin 2017

Vous me direz merci.

Je vais vous courber sur la table, fermement, et cambrer vos reins. Ma main ouverte va aller à la rencontre de votre cul, frapper avec précision et désir, armée par une sensualité mélangée à une nécessité profonde de rougir votre chair; mettre vos sens en fusion. Vous allez goutter, profondément, au plaisir de satisfaire votre besoin d'être fessée, maitrisée. Et vous me direz merci.

Je vais forcer vos lèvres de mon sexe tendu, posséder votre bouche durement et sans remords alors que vous avez les mains liées. Vous allez le goûter et le lécher comme si c'était votre dernier repas. Ce sera pour mon plaisir et j'userai de ma cravache pour vous motiver, jusqu'à ce que j'ai toute votre d'obéissance. Vous m'avalerez aussi longtemps que je le désir. Et vous me direz merci.

Je vais vous utiliser à la fois pour mon plaisir et assouvir ma faim de vous dominer. Je vais envahir le plus intime de vos orifices; et vous faire crier la douleur et la jouissance d'avoir votre cul pris brutalement. Vous serez endolorie, embarrassée, mais vous aurez le plaisir de m'avoir si bien servi. Et vous me direz merci.

Je vais vous utiliser, vous fesser et vous baiser, vous réduire à un objet sexuel et vous vous sentirez humilié pendant que je me déverse sur votre beau visage. Mais vous serez heureuse, entièrement satisfaite sexuellement parce que je m'en assurerai. Et grâce de tout cela, vous me direz merci.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM femme soumise table

Et si je n'ai pas la chance de vous le dire alors que je suis étendu, vous serrant dans mes bras, savourant l'apogée d'un si délicieux moment de destruction que nous voulons tous les deux: Merci.

mardi 20 juin 2017

S'agenouiller, un geste simple qui ne l'est pas.

À genoux.
Cette simple phrase est délicieuse, et son aboutissement, provenant de votre soumise encline à assumer la position de son obédience, n'est pas uniquement un merveilleux témoignage, il est simplement divin.

Elle s'agenouille de façon émouvante et délibérée, aussi bien mentalement que physiquement. Elle est maintenue en place par votre gravité, l'énergie dominante qui émane de vous inspire sa nature soumise. Elle n'a plus de mots, mais heureusement elle a les vôtre à respecter.

Quand vous la regardez et tournez autour d'elle, vous imaginez ce que vous pourriez lui faire endurer alors qu'elle est totalement vulnérable, mais surtout vous pensez à ce que vous devez dire et faire, pour que cela profite à tous les deux et qu'elle ressente le profond plaisir de vous satisfaire.

Votre soumise à genoux attend vos ordres. Cette anticipation n'est pas seulement une passerelle vers votre prochaine destination, c'est un incroyable voyage à part entière. L'attente et le suspense de ce qui va venir est tout aussi érotique et excitant que toute autre forme de préliminaire que vous pouvez envisager.

Cette expérience, peut commencer par une simple directive, l'ordre de s'agenouiller. Un acte élémentaire en apparence, seulement en apparence. Les émotions lorsque l'on agenouille et que l'on cède à un autre sont monumentales, capturées dans ce simple geste.

Il émane une grande force de quelqu'un à genoux, ou d'amener quelqu'un à s’exécuter pour vous. Ce pouvoir est échangé de manière viscérale et authentique à cet instant. Les conditions de dominant et de soumises sont différentes et opposées, mais l'acte simple de se mettre à genoux, vous relie intimement l'un à l'autre de manière unique.

Quand cela arrive et que vous la regardez, agenouillée et obéissante. Elle n'est jamais plus belle, jamais plus étourdissante. Elle est immensément vôtre dans l'instant et vous ne la regardez pas uniquement comme la plus belle des femmes, mais comme la plus précieuse, qui vous respecte et vous fait confiance de tout son être.

des-mots-en-équilibre.blogspot.fr bdsm soumise à genoux

C'est d'une beauté absolue.

mardi 13 juin 2017

Embrassez vos perversions.

Je ne sais pas vous dire quel effet peut avoir le BDSM, il n'y a que vous pour répondre à cette question. Mais je peux vous dire ce qu'il ne fait pas. Il ne vous rend pas étrange, laid, ou monstrueux. Tant que vos jeux sont réalisés avec un consentement mutuel, ils sont bien moins honteux que certaines choses que nous faisons dans le silence et l'ombre de nos relations de vanille.

La communication change tout. Le consentement et l'information partagée mettent en lumière l'obscurité de nos âmes, nous permettant de vivre les moments les plus brillants de nos vies.

N'ayez pas honte de votre dépravation. Embrasser les perversions que vous voulez subir ou faire subir. Célébrez vos désirs, hurlez vos plaisirs, criez vos déviances. Joignez-vous à une communauté que parfois l'on appelle les inadaptés sexuels et vous verrez que vous n'êtes pas inadapté du tout, vous êtes seulement vous-même.

BDSM est le plaisir charnel, une douleur indescriptible, l'amour, et tout ce que vous voulez qu'il soit. C'est immense, amusant et c'est vous.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM femme soumise contrainte masque cuir

Embrassez vos perversions et aimez-vous, puis sortez et trouver quelqu'un avec qui partager tout cela, et embrassez-le.

mardi 6 juin 2017

Embrassez moi.

Le bandeau de soie noir éclipsait votre vision, d'une main j'ai saisi le nœud et j'ai fermement immobilisé votre tête, et même si vous l'aviez voulu, vous étiez dans l'incapacité de contrer la force de ma main.

"Embrassez-moi", ai-je ordonné.

Vous avez essayé de pousser vos lèvres vers les miennes, alors que vous perceviez l'air de mon souffle les caresser. Vous avez lutté, gémi, en vain, ne pouvant pas atteindre le but de vos pensées enflammées. Vous avez goûté l'attente, l'impatiente, votre lèvre inférieure tremblait, cette saveur signifiait tout pour vous en cet instant. Aperçu malicieux de ma domination.

"Embrassez-moi", réclamai-je à nouveau, cette fois avec un ton d'urgence, avec le besoin vital de vos lèvres sur les miennes, aussi fort que vous le pouviez.

Vous avez combattu de toute vos forces, êtes allée contre mon emprise qui vous contraignait par tous les muscles de votre cou. Je ne vous ai pas permis d'atteindre le but de votre désir. Avec un sourire pervers, j'ai pincé vos seins, pour mon plaisir et pour vous rappeler votre devoir.

"Vous êtes si méchant", avez-vous soupiré.
"Je sais, maintenant embrassez-moi!"

De nouveau vous avez forcé en avant avec une détermination que je ne vous connaissais pas, et alors que vous vous rapprochiez, j'ai caressé votre visage, je vous ai saisi par les cheveux et je vous ai attiré contre mes lèvres, nous frappant d'un baiser animal. Nous nous sommes embrassés, nous nous sommes collés l'un à l'autre tentant de rattraper le temps de perdu.

Je vous ai repoussé rapidement, avec force par vos cheveux, arrachant vos lèvres aux miennes, découvrant vos yeux, vous observer d'un regard sombre, tout en affichant un sinistre sourire.

"Embrassez-moi, vilaine", demandai-je encore une fois. Déroutée face à l'ordre que vous deviez exécuter une nouvelle fois, vous avez chanté la douleur de votre crinière tirés en arrière alors que vous essayiez d'aller dans la direction opposée.

Vous avez crié: "Vous êtes tellement méchant!"

des-mots-en-equilibre.blogpsot.fr BDSM Femme Soumise Baiser

Vous serrant contre moi à nous en étouffer, j'ai soudainement mordu votre lobe d'oreille et j'ai dit:
"Je sais et vous aimez ça. Maintenant embrassez-moi!"

mardi 30 mai 2017

Quand j'en aurai fini avec vous.

Votre corps sera inerte, vos jambes fléchiront de manière incontrôlable, comme secouées par un intense tremblement de terre. Votre respiration sera tellement prononcée que vous la percevrez comme des palpitations, chaque bouffée d'air aura cette douce piqûre du vent froid d'un hiver glacial. Vous vous sentirez épuisée, mais contentée.

Vous vous coucherez dans la flaque de votre propre désordre, sans ne plus pouvoir bouger un muscle et vous serez heureuse que la chaleur de mon corps vous pénètre. Vos yeux seront noyés de larmes d'avoir été contrainte de jouir pour moi et votre plus secrète intimité palpitera dans un rythme qui vous rappellera comment je l'ai simplement détruite.

Vous serez heureuse, épuisée, rassasiée. Votre unique émotion sera pour l'érotisme de ma domination et votre seule pensée du moment sera combien vous aimez m'offrir votre corps, que je l'utilise de la plus belle des manière, et satisfaire nos perversions.

Quand j'en aurai terminé avec vous, vous porterez mes marques, mon odeur et mon sperme comme votre unique possession.

Quand j'en aurai fini avec vous, vous vous sentirez belle avec la sensation de vous être perdue dans le temps, puis de vous être trouvée dans mes bras.

des-mot-en-equilibre.blogspot.fr Femme soumise rencontre decouverte

Ce sera le plus beau sentiment que vous ayez ressenti.