mercredi 22 novembre 2017

Aujourd'hui

"Le plus grand obstacle à la vie est l'attente, qui espère demain et néglige aujourd'hui..." Sénèque

Incertitude et anxiété, détruisent les rêves, les relations, et peuvent amener une personne dans les profondeurs de la dépression. Nous sommes une société craintive avec des alertes terroristes, les médias parlent d'insécurité constante, avertissement sur la dernière épidémie, portent notre attention sur le crash financier à venir. Partout où vous allez, les gens sont inquiets et ont peur d'un événement qui ne s'est pas encore produit.

Quelque chose qui n'est pas encore arrivé peut affecter l'état d'esprit du moment, c'est un fait, mais il faux de penser que cela va nécessairement se produire. Nous laissons le fantasme dicter notre réalité trop souvent. Mais pourtant c'est le cas. Nous nous regardons avec incertitude, nous sommes dans la peur constante d'un lendemain moins heureux que ce que nous voulons qu'il soit. Nous sommes esclaves d'une dystopie, qui n'a même pas été révélée. La peur de l'inconnu est une ombre de nos vies, alors nous marchons dans les ténèbres, nous nous observons les uns et les autres avec des yeux soupçonneux, au lieu de vivre pour aujourd'hui et de voir qui nous sommes vraiment.

Aujourd'hui sera toujours plus important que n'importe quel demain. C'est la réalité de l'instant, c'est l'air que vous respirez, le travail que vous faites et, espérons-le, l'amour que vous partagerez.

Demain sont nos espoirs et nos peurs. Ce sont nos objectifs et les obstacles à franchir. Aujourd'hui est généralement différent du demain que nous prévoyons. Demain est une pensée, il est important de penser, mais on s'en soucie beaucoup trop.

des-mots-en-equilibre.blogspot.com Pensées Espoir Aujourd'hui Demain Vivre
@ Équilibre
 Je vis comme tous dans la peur d'un lendemain que je ne peux pas voir, mais je suis en paix quand je vis pour aujourd'hui, que je ne me perdre pas dans les pensées de demain qui n'existeront peut-être jamais.

mardi 14 novembre 2017

Embrassez.

Embrassez ce besoin profond de ramper jusqu'à moi. À quatre pattes, comme doit le faire un animal de compagnie bien éduqué. Agenouillez-vous et regardez les yeux de votre propriétaire. Essayez de deviner de quelle façon je vais vous utiliser.

Ne bougez plus! Au son de ces mot, vous vous figez et redouter de faire le moindre mouvement. Vous n'osez pas même soulever votre poitrine pour respirer, mais elle vous trahit encore. Vous vous sentez légère et heureuse dans le confort de votre piège. Une capture totale de votre esprit.

Prendre mon temps, vous en donner assez pour imaginer toutes les possibilités que j'ai de vous utiliser, vous baiser et vous faire mienne dans l'instant. Laissez aller ces pensées et la peur qu'elles évoquent. Embrassez le moment, la réalité de votre situation d'impuissance, clouée et liée par votre besoin de me servir.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s Soumission Domination Baiser

Embrassez-moi et mes perversions, et je promets de vous embrasser, vous et vos parts les plus sombres. Et au travers de cette connexion, nous créerons tout ce que nous désirons.

samedi 11 novembre 2017

Avec rien d'autre que mes mains

Je n'avais pas besoin d'un fouet, du martinet ou de la cravache. Je n'avais pas besoin de menottes ou de cordes. Tout ce dont j'avais besoin était mes mains, et lâcher ma volonté sur elle et son obéissance.

Avec une fiévreuse intensité, je l'ai flanqué sur le lit d'une main, tandis que de l'autre je retirai ses vêtements. À ce stade, je ne parlai plus. Je grognai pendant que j'absorbai l'énergie qui nous entourait. Ma détermination a cheminé jusqu'à elle comblait son regard de crainte et de plaisir.

Dès qu'elle fut entièrement nue, je l'ai retournée, son cul maintenant face à moi, m'invitait à le rougir. Comment résister! Habituellement je prépare la chair exposée avant de poser une main plus lourde. Mais je voulais l'ébranler et j'inversai ma méthode. Après un certain nombre de coups rapides et fermes sur sa peau tendre, je suis entré dans un état primitif et sombre, j'ai continué à frapper son cul d'un subtil mélange de sensualité et de brutalité.

Ses cris, ses gémissements et ses pleurs étaient les sons les plus succulents que j'ai entendu depuis un moment. Son cul a rougi très rapidement, ce qui, couplé à son obéissance avec ses bras croisés sur son dos m'a apaisé, mais je suis resté concentré sur sa douleur que je causais de la plus belle des manière.

Elle tremblait en réponse à la fessée reçue, flottant dans le doux abîme d'une semi-conscience. Je l'enveloppai d'affection et de douceur pendant qu'elle se recroquevillait dans mes bras serrés et réconfortants, en sécurité, dans lesquels elle reçu toute l'attention et la tendresse qu'elle méritait.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s soumise fessée nue

Nous avons créé quelque chose d'unique avec rien d'autre que mes mains et son envie de me faire confiance pour offrir ce dont elle avait besoin et accomplir ce que je voulais.

mercredi 25 octobre 2017

Je n'ai pas besoin de vous voir.

Couchés sur le lit, tous deux les yeux fermés et nus. Nos corps se touchent, nos yeux s'éclipsent. Pourtant, je vois votre beauté, gravée sous mes doigts, aussi clairement que je l'ai vue auparavant.

Le pouvoir du toucher est encore plus prononcé lorsque c'est tout ce que j'ai pour en témoigner, et de percevoir les émotions suinter de nos corps, sentir que nous sommes en train de définir notre destinée à l'aide nos mains.

Je n'ai pas besoin de vous voir pour vous voir. Votre beauté rayonne dans l'obscurité, votre chair vibre d'un érotisme et transcendent la vue. Je pourrais vous trouver n'importe où, car maintenant une force d'attraction émane de vous et me retient.

Avec rien de plus que mes mains, mon corps et le désir croissant de nager dans vos eaux troubles qui noient le moment d'une aura sensuelle, je vous vois exactement comme vous êtes, belle.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM domination soumission D/s

Sans mes yeux, je peux encore vous voir et c'est un hypnotisant spectacle pour mes mains. Je ne veux pas attendre de vous revoir.

mercredi 18 octobre 2017

Dominant.

Être un dominant ce n'est pas seulement accepter la responsabilité, c'est aussi s'en délecter.

C'est diriger la danse, conduire votre partenaire à vous suivre de manière gracieuse et lui permettre d'ajouter son propre rythme.

La beauté, le désir et la profondeur de la dynamique ne peuvent être forcés par une main dominante, mais seulement créés par des mains disposées à conjuguer ensembles.

Être dominant, c'est comprendre que la capacité d'écoute est le seul moyen d'atteindre les connaissances afin de diriger correctement.

C'est dire que vous savez l'immense privilège de pouvoir vous lier à une partenaire, par un échange de pouvoir, d'émotion et d'énergie.

Plus important encore, c'est comprendre l'influence que vous avez sur une personne soumise et ne jamais abuser de ce pouvoir.
des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s Dominant Dominer Soumise

Être dominant est un mérite, qui n'est pas plus grand que les actes de celui qui le porte.

mercredi 11 octobre 2017

Apprenez mon nom.

Apprenez mon nom de ma voix distincte qui pénètre vos pensées et prend résidence dans votre esprit. Mes mots sont des ordres, votre indiscipline s'efface et laisse place à la plus belle soumission, à genoux. Ils ont pour vous un son exquis qui vous calme rapidement et quand je prononce ces mots que nous seuls connaissons, vous embrassez la condition que vous m'avez réclamé avec fierté.

Apprenez mon nom par ma façon de vous toucher. Une poigne qui donne naissance à d’excitantes vibrations à travers votre corps, vous laissant écarlate et humide. Des liens qui vous envolent et vous abandonnent en des territoires de plénitude.

Apprenez mon nom par ma manière de vous chérir. Vous envelopper de ma présence. Inspirer, éclairer et transformer vos pensées en un sentiment dans lequel vous pouvez vous reposer, en lequel vous avez confiance, et dans cette confiance, vous m'offrez votre passion, votre soumission, et votre corps à utiliser comme je le souhaite.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s domination soumission

Apprenez mon nom et le pouvoir en son sein. Prononcé par vos douces lèvres,il vous apporte la joie et un sourire merveilleux sur votre âme délicate.

mardi 3 octobre 2017

Je n'aime pas la fessée.

Je l'adore. Avoir votre cul savoureux et rond à ma merci, devant moi vêtu uniquement de toute sa gloire, nu, et étudier chaque respiration que vous prenez alors que vous anticipez le coup, est un moment formidable.

Et quand il tombe, qu'il résonne dans la pièce avec un écho que seul la chair meurtrie peut créer, c'est une plus grande jouissance pour mes oreilles que n'importe quelle symphonie. Un orgasme auriculaire provoqué par vos gémissements et vos cris de plaisir à travers le prisme de votre douleur.

Admirer vos fesses changer de couleur, s'empourprer, est autant diabolique que délicieux. Mon cœur bat soudainement avec une intense fureur, mon seul désir est alors de vous flageller d'une main lourde comme pour entrer en vous lorsque mes yeux ont le privilège d'une telle vision.

Non, je n'aime vraiment pas la fessée.

Je l'adore de tout mon être, j'en ai envie, j'en ai besoin. Ce n'est pas un hobby ou un passe-temps, c'est une nécessité, un élément essentiel pour mon existence.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s fessée fesse soumise

Parfois vous me direz avoir besoin d'une fessée, je sais exactement ce que cela signifie. Mon besoin de vous la donner est égal à votre envie de la recevoir.

mercredi 27 septembre 2017

Plus qu'un titre.

Dominant n'est pas un titre que vous choisissez ou un rôle que vous endossez. C'est quelque chose que vous incarnez, c'est un état d'esprit qui abouti à un état d'être. Dans certaines de mes relations passées, j'ai été un dominant sans en avoir le titre, je le ressentais avant d'y poser des mots.

Bien plus qu'un titre, c'est quelque chose que vous êtes. Vous devez donner à ce mot un sens et une profondeur par vos actes pour qu'il soit bien réel. J'ai parfois pu l'être, il m'est aussi arrivé de ne pas en être digne, et de déséquilibrer ma position de dominant par des comportements inconvenants.

La confiance doit être naturelle et démontrée de manière subtile. Une arrogance embarrassée ne doit pas être confondue avec la confiance. Il faut être sûr de soi tout en s'assurant qu'il y ait toujours de la place pour grandir et apprendre, surtout de la soumise. Le dominant n'est pas qu'un enseignant, il doit aussi être le bâtisseur d'un endroit dans lequel vous vous sentirez en pleine confiance. Grâce à sa confiance, il sera le construire de manière naturelle.

Pour être un dominant, il faut être compatissant. Le pouvoir sans compassion, ne produira que des résultats négatifs. Pour dominer, il faut comprendre la nature fragile d'une telle entreprise. Vous devez non seulement savoir ce que vous faites, mais aussi qu'elles en seront les conséquences.

Il faut être fort. Non pas une force physique, mais mentale et émotionnelle qui attirera et submergera une soumise et qu'elle respectera.

Être un dominant est plus qu'un titre. C'est quelque chose que vous devez être, vous ne pouvez exiger d'être reconnu comme tel.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s Domination soumission

Le plus grand conseil qu'une soumise m'ait probablement jamais donné est, "Si vous voulez être mon Dom, alors soyez en un".

mardi 19 septembre 2017

Votre seule raison d'exister.

Vos caresses sont agréables, vos mains sur mon sexe tendu excitantes, puis il y a cette fellation que vous prodiguez avec adoration, comme la seule chose qui vous importe, essentielle à votre survie dans l'instant.

Vous ne vous limitez pas à lui prêter uniquement beaucoup d'attention, à le lécher, l'avaler, vous le baisez, lui fait l'amour et le dévorez dans un moment où votre faim doit être absolument rassasiée.

C'est merveilleux d'entendre les bruits de succion, de percevoir les tourbillons de salive dans votre bouche alors que vous me goûtez entièrement, puis d'éprouver l'intensité avec laquelle vous me sucez; relever votre tête et me confronter à une immense déception dans votre regard.

Vous ne vous contentez pas de simples aller-retour, ou de l'adorer, vous vous reliez à mon sexe d'une manière primale, et témoignez non seulement de votre plaisir à m'absorber, mais aussi de votre soumission qui vous enveloppe.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s soumise fellation

Vous pouvez lécher mon sexe, l'adorer ou vous pouvez en faire votre seule raison d'exister dans l'instant. J'adore quand il devient la seule chose qui compte pour vous sur terre, alors que j'emplis votre bouche de mon épaisseur et que vous remplissez mon âme de joie.

lundi 11 septembre 2017

Ne vous cachez pas.

Ne vous cacher pas, pas de moi, pas du monde et surtout pas de vous-même. Nous essayons toujours de nous enfermer, à huis clos, derrière les murs que nous érigeons, dans les endroits où nous nous éloignons lorsque nous ne voulons pas être vus.

Mais vous n'avez pas à le faire. Sortez dans la lumière. Embrassez les parts de vous masquées dans l'obscurité depuis trop longtemps. Rien de bon ne se développe là-bas, la lumière est un nutriment et vous ne saurez jamais ce qui peut fleurir alors que vous avez cette chance.

Ne vous cachez plus. Montrez-vous à moi et je vous protégerai de ce que vous craignez le plus. Je vais vous laver de vos peurs avec affection. Sortez, prenez ma main et allons faire face à ce monde ensemble.
des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s domination soumission

À mes côtés, vous n'aurez plus besoin de vous cacher et si vous le faites, je vous rejoindrai afin que vous ne soyez jamais seule.

mardi 5 septembre 2017

Je vous remercie.

Bien plus qu'une réponse symbolique ou dite en passant, ces mots doivent être prononcés avec tout leur sens. Ils doivent être sincères, envers ceux pour qui nous sommes vraiment reconnaissants. Alors, merci à celle qui m'accompagne, qui se tient à mes cotés.

Merci de ne pas être une partie de ma vie, mais d'être ma partie préférée. De me donner votre âme, votre temps et votre corps magnifique pour apaiser mes pervers besoins.

Merci d'être assez forte pour vous autoriser à être faible à certains moments et de me permettre de vous transporter dans ces moments. Merci de faire de même pour moi.

Merci de ne pas abandonner alors qu'il y a des chemins plus facile à suivre et de comprendre la beauté de ce que nous créons.

Merci de me faire rire avec votre humour. Vous défiez mes réflexions avec vos pensées perspicaces et m'excitez par vos façons sexy et ludiques. Pour cela, je vous suis vraiment reconnaissant.

Merci d'être une merveilleuse soumise. Vous savez quand il est temps d'être obéissante et d'effacer la vilaine. J'adore ces moments où vous êtes totalement docile et me rendez très fier.
des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM merci

Je pourrais dire plus, mais peu importe tout ce que je dirai, je n'aurai jamais assez de mots pour exprimer à quel point je suis reconnaissant que vous soyez à moi, et moi vôtre.

dimanche 27 août 2017

Utilisez vos mots.

La communication est un des fondements des relations humaines, en général, et en particuliers les relations BDSM.

Il y a trop d'enjeu pour ne pas communiquer constamment. Prenez le temps qu'il faut quand c'est difficile à faire. C'est dans ces moments ou nous ne trouvons pas les mots, que nous sommes mal à l'aise ou incertain de ce qu'il faut dire, qu'il faut le plus communiquer.

Vous ne pouvez pas toujours énoncer la bonne idée ou être capable d'exprimer une toute petite pensée, il vous suffit d'être ouvert et honnête et de vouloir en parler. Ce n'est pas toujours facile, parfois cela peut être blessant ou frustrant, mais ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Parce que si vous laissez les problèmes perdurer, ils vont se transformer en autre chose, quelque chose d’inutilement toxique. Alors que si vous les traitez à la base, généralement une solution sera trouvée.

Utilisez vos mots. Ils apporteront l'approbation, la compréhension et la lumière. N'assumez pas et surtout, ne parlez pas pour autrui, faite-le utiliser ses propres mots afin qu'il parle de lui même. Lorsque nous communiquons sur nos pensées, nos besoins et nos problèmes avec le cœur, cela lui permet de nous aider d'une façon qu'il n'aurait pu faire sans ces informations.

Toutes les relations sont fondées sur la communication et se perdent en raison d'une rupture de celle-ci. Dans l'univers BDSM, vos mots peuvent vous aider à vous protéger, vous permettre d'évoluer, de grandir et de réaliser vos désirs, fantasmes et perversions. Sans utiliser vos mots, vous autorisez simplement une interprétation approximative de ce que vous voulez faire, et cela peut être dangereux.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM communication

En cas de doute, utilisez vos mots. Je préfère savoir ce que vous pensez que d'essayer de projeter sur vous mes pensées. Utilisez vos mots, toujours.

mardi 22 août 2017

Soyez

Soyez toujours ma demoiselle. Installez vous dans votre soumission, de tout votre être, sous mon autorité et ma bienveillance. Écoutez mes mots vous guider vers une totale obéissance. Laissez ma seule parole vous emporter.

Dans ces moments de libération, où vos eaux troubles s'écouleront, vous comprendrez la beauté et l'apaisement d'un échange de pouvoir. Vous me permettrez de vous vider des pensées qui vous hantent et de les remplacer par les soins de ma main dominante, des soins qui ne peuvent être vécus qu'entre celle qui se donne et celui qu'elle sert et la déchiffre. Une plénitude qui installera ma domination et votre soumission au-delà de la sexualité.

Calme, sereine et en paix, vous vous sentirez à l'abri sur vos genoux. À votre place vous vous reposerez et résiderez dans le confort que je vous procurerez. Je construirai de mes mains nues la demeure de cet échange, sur les piliers de votre soumission, fondés par votre volonté de m'obéir de tout votre être.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr blog BDSM soumission domination

Soyez toujours ma demoiselle et je m'occuperai de vous alors que vous me servirez. Un équilibre qui nous apaisera tous les deux, et nous emportera.

jeudi 10 août 2017

En connexion

Les orgasmes, les cris, les marques, les larmes, les gémissements, sont beaux, ainsi que vos plaidoyers pour m'arrêter. Vous voir vous tortiller et essayer d'échapper à votre servitude m'emerveille et ajoute à la sensualité du moment, mais l'incroyable connexion qui découle de tout cela m'enflamme.

Cette connexion que je ressens avec vous pendant nos jeux me met à la dérive dans un espace-temps parallèle, supérieur. C'est responsable de votre bien-être, de vos plaisirs, de vos douleurs et souffrances que je vous sais à moi, moi qui ressent que nous avançons dans le même rythme et avec un langage que seuls nous deux pouvons comprendre.

Chaque coup porté sur votre cul est un sentiment de libération. Une vibration parcourt ma colonne vertébrale et me fait anticiper le prochain, un peu comme vous le faites. Voir votre cul se relever, entendre vos cris, et votre chair se colorer de ma passion que je vous inflige, votre douleur m'injecte une chaleureuse paix, mais surtout, un sentiment d'unité. Je ne le fais pas pour vous ou pour moi, nous entreprenons un voyage ensemble et partageons la même incroyable expérience, intense sous des angles différents, puisant dans la même énergie.

Le jeu érotique est excitant, mais quand il est composé du désir et de l'envie de grandir à deux, à partir d'instants que nous créons, il nous connecte d'une façon magique. Il y a les regards, les mots, les gestes savoureux dans nos jeux, mais c'est le magnétisme brut de deux amants qui forme une œuvre vivante d'émotions délicates, un épanouissement érotique et la sensation d'être compris sexuellement qui m'emporte.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM Connexion Lien Couple

Tout l'érotisme de nos moments partagés est délicieux, mais c'est le lien crée qui me donne constamment envie de le renouveler.

mardi 1 août 2017

Les limites.

Vous vivez une relation D/s, avez des perversions, des fétiches, vous savez alors que les choses peuvent rapidement s'intensifier et passer de follement incroyables à totalement désastreuses en un très court instant. L'essence de ce que nous faisons n'est pas liée à un acte ou une philosophie, c'est profondément ancré en nous, les mots, les diverses perversions nous sont propres et cela ne se passe pas toujours comme voulu.

Tout le monde a des besoins, des déviances et des limites. Le plus important est d'être bienveillant, d'avoir de la compassion et respecter la raison pour laquelle quelqu'un ne va pas continuer. Même si c'est quelque chose de déjà pratiqué, même si la soumise pense avoir déçu son dominant. Avoir des limites ou une réaction à quelque chose qui déclenche une réponse émotionnelle négative, ne fait de vous une personne faible, et certainement pas un être mauvais.

Vivre une relation D/s n'est pas une compétition, il n'y a pas de premier prix pour la soumise ou le dominant. Les gens qui comprennent cela peuvent progressivement ébranler et repousser leur limites. Peu importe que vous soyez partenaires de jeu ou mariés, les relations sont fragiles et vous devez toujours être conscient du bien-être de l'autre et respecter les limites indiquées.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM bienveillance respect limite Equilibre

Que vous soyez dominant ou soumise, il est plus que normal d'exprimer ses interdits ou de réagir parfois négativement. Si quelqu'un ne peut pas comprendre cela et le respecter, il est probable qu'il s'intéresse plus au jeu qu'à la personne. Ce n'est pas quelqu'un avec qui je voudrais avoir une relation et encore moins quelqu'un que je veux être.

lundi 24 juillet 2017

D/s & SM

J'écris sur le sujet des relations D/s, de la vison et de l'expérience que j'en ai. Je suis essentiellement dominant avec une part de sadisme. Les deux transpirent dans mes écrits parce qu'ils interviennent en conjonction, ma domination me conduit parfois au sadisme. Non pas que j'aime infliger de la douleur à ma partenaire, mais parce que la situation m'y amène.

Mais vous pouvez être sadique et ne pas vouloir être le dominant de quelqu'un et vice versa. Il est important de comprendre que D/s et SM sont totalement indépendant. N'essayez pas d'être autre chose que vous même parce que vous avez lu ou entendu que cela doit être ainsi, n'essayez pas de respecter une étiquette qui ne correspond pas à vos désirs. Ne vous demandez ce qu'il faut faire pour devenir masochiste et être une bonne soumise. Aimer la douleur n'a rien à voir avec la soumission.

Être dominant signifie simplement aimer avoir le pouvoir sur une personne, et être soumis vouloir offrir ce pouvoir à quelqu'un. Ce que cela implique, varie d'une personne à une autre et de ce que son partenaire est prêt à consentir. Il y a beaucoup de relations D/s qui ne comportent pas de SM et, il y a aussi beaucoup de gens qui pratiquent le SM sans échanges de pouvoir.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM

La clé est de vous comprendre, de savoir ce dont vous avez besoin, d'être honnête avec vous même pour l'être avec votre partenaire. Le compromis est important, mais n'essayez pas de trop vous éloigner de votre zone de confort, ne vous installez pas d'une relation en essayant d'être quelqu'un d'autre. Cela ne finirai pas bien.

mardi 18 juillet 2017

Je n'en ai pas fini avec vous.

Son visage était rouge vif et ses poings serrés, comme s'il s'agissait d'un combat pour sa vie. Elle se battait contre moi, luttant contre cet orgasme écrasant qui maintenant l'avait à sa portée.

Son corps vibra violemment, elle griffa la main qui frottait son clitoris avec une grande intensité. Elle m'a maudit, a crié d'une manière torturée et délicieuse. Elle combattait, contre les sensations persistantes, contre ses liens, contre moi. Mais c'était un combat qu'elle voulait perdre.

J'ai ri et avant de la saisir par les cheveux et je l'ai regardé dans les yeux, la laissant voir mon inébranlable détermination à la contrôler de toutes les manières possibles. Son plaisir serait le mien, mais je devais la torturer pour mes avides besoins.

"Parce que vous avez joui, ne veut pas dire que j'en ai fini avec vous. Comprenez-le, mademoiselle."

Bien sûr, qu'elle comprenait, liée, piégée, son corps et son esprit s'étaient rendus depuis longtemps. J'ai continué à la fesser, à la tourmenter, à empoigner ses seins, frapper son cul et mordre ses tétons. Tout en agitant férocement mes doigts entre ses cuisses grandes ouvertes. J'alternais douleur et délice pour l'amener vers une overdose de plaisir; faire pleurer sa chatte, et laisser une grand flaque sur le parquet.

Après le deuxième orgasme, j'ai répété mon mantra de la nuit.

"Parce que vous avez joui, ne veut pas dire que j'en ai fini avec vous."

Maintenant, ouvrez vos lèvres et obtenez le privilège de me déguster jusqu'à ce que je jouisse. Docile, elle s'est exécutée; je l'ai fait jouir une fois plus.


Votre jouissance est un marque-page, elle n'est jamais une fin quand je joue avec votre corps et cela ne se terminera jamais avant que je ne le décide.