mercredi 22 novembre 2017

Aujourd'hui

"Le plus grand obstacle à la vie est l'attente, qui espère demain et néglige aujourd'hui..." Sénèque

Incertitude et anxiété, détruisent les rêves, les relations, et peuvent amener une personne dans les profondeurs de la dépression. Nous sommes une société craintive avec des alertes terroristes, les médias parlent d'insécurité constante, avertissement sur la dernière épidémie, portent notre attention sur le crash financier à venir. Partout où vous allez, les gens sont inquiets et ont peur d'un événement qui ne s'est pas encore produit.

Quelque chose qui n'est pas encore arrivé peut affecter l'état d'esprit du moment, c'est un fait, mais il faux de penser que cela va nécessairement se produire. Nous laissons le fantasme dicter notre réalité trop souvent. Mais pourtant c'est le cas. Nous nous regardons avec incertitude, nous sommes dans la peur constante d'un lendemain moins heureux que ce que nous voulons qu'il soit. Nous sommes esclaves d'une dystopie, qui n'a même pas été révélée. La peur de l'inconnu est une ombre de nos vies, alors nous marchons dans les ténèbres, nous nous observons les uns et les autres avec des yeux soupçonneux, au lieu de vivre pour aujourd'hui et de voir qui nous sommes vraiment.

Aujourd'hui sera toujours plus important que n'importe quel demain. C'est la réalité de l'instant, c'est l'air que vous respirez, le travail que vous faites et, espérons-le, l'amour que vous partagerez.

Demain sont nos espoirs et nos peurs. Ce sont nos objectifs et les obstacles à franchir. Aujourd'hui est généralement différent du demain que nous prévoyons. Demain est une pensée, il est important de penser, mais on s'en soucie beaucoup trop.

des-mots-en-equilibre.blogspot.com Pensées Espoir Aujourd'hui Demain Vivre
@ Équilibre
 Je vis comme tous dans la peur d'un lendemain que je ne peux pas voir, mais je suis en paix quand je vis pour aujourd'hui, que je ne me perdre pas dans les pensées de demain qui n'existeront peut-être jamais.

mardi 14 novembre 2017

Embrassez.

Embrassez ce besoin profond de ramper jusqu'à moi. À quatre pattes, comme doit le faire un animal de compagnie bien éduqué. Agenouillez-vous et regardez les yeux de votre propriétaire. Essayez de deviner de quelle façon je vais vous utiliser.

Ne bougez plus! Au son de ces mot, vous vous figez et redouter de faire le moindre mouvement. Vous n'osez pas même soulever votre poitrine pour respirer, mais elle vous trahit encore. Vous vous sentez légère et heureuse dans le confort de votre piège. Une capture totale de votre esprit.

Prendre mon temps, vous en donner assez pour imaginer toutes les possibilités que j'ai de vous utiliser, vous baiser et vous faire mienne dans l'instant. Laissez aller ces pensées et la peur qu'elles évoquent. Embrassez le moment, la réalité de votre situation d'impuissance, clouée et liée par votre besoin de me servir.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s Soumission Domination Baiser

Embrassez-moi et mes perversions, et je promets de vous embrasser, vous et vos parts les plus sombres. Et au travers de cette connexion, nous créerons tout ce que nous désirons.

samedi 11 novembre 2017

Avec rien d'autre que mes mains

Je n'avais pas besoin d'un fouet, du martinet ou de la cravache. Je n'avais pas besoin de menottes ou de cordes. Tout ce dont j'avais besoin était mes mains, et lâcher ma volonté sur elle et son obéissance.

Avec une fiévreuse intensité, je l'ai flanqué sur le lit d'une main, tandis que de l'autre je retirai ses vêtements. À ce stade, je ne parlai plus. Je grognai pendant que j'absorbai l'énergie qui nous entourait. Ma détermination a cheminé jusqu'à elle comblait son regard de crainte et de plaisir.

Dès qu'elle fut entièrement nue, je l'ai retournée, son cul maintenant face à moi, m'invitait à le rougir. Comment résister! Habituellement je prépare la chair exposée avant de poser une main plus lourde. Mais je voulais l'ébranler et j'inversai ma méthode. Après un certain nombre de coups rapides et fermes sur sa peau tendre, je suis entré dans un état primitif et sombre, j'ai continué à frapper son cul d'un subtil mélange de sensualité et de brutalité.

Ses cris, ses gémissements et ses pleurs étaient les sons les plus succulents que j'ai entendu depuis un moment. Son cul a rougi très rapidement, ce qui, couplé à son obéissance avec ses bras croisés sur son dos m'a apaisé, mais je suis resté concentré sur sa douleur que je causais de la plus belle des manière.

Elle tremblait en réponse à la fessée reçue, flottant dans le doux abîme d'une semi-conscience. Je l'enveloppai d'affection et de douceur pendant qu'elle se recroquevillait dans mes bras serrés et réconfortants, en sécurité, dans lesquels elle reçu toute l'attention et la tendresse qu'elle méritait.

des-mots-en-equilibre.blogspot.fr BDSM D/s soumise fessée nue

Nous avons créé quelque chose d'unique avec rien d'autre que mes mains et son envie de me faire confiance pour offrir ce dont elle avait besoin et accomplir ce que je voulais.